Sciences

Le High-tech en France : où en sommes-nous ?

Les découvertes et inventions technologiques qui ont réellement débuté au XIXe siècle se sont progressé avec le temps pour encore mieux s’intensifier au XXIe siècle. Le monde connait de nos jours une technologie exceptionnellement avancée qui tend à se propager dans tous les domaines d’activités. Même si au début des non-initiés se sont longuement protestés contre, il est rare aujourd’hui de rencontrer en France des citoyens qui ne sauraient louer les merveilles du High-tech. En lisant cet article, vous découvrirez tout ce que vous devez savoir sur le High-tech et son développement dans tous les secteurs d’activités économiques en France.

Le High-tech : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’appréhender le développement du High-tech dans les secteurs d’activités en France, il s’avère très utile de savoir avant tout ce que désigne le terme. Ainsi, on désigne par High-tech ou encore par technique de pointe, tout ce qui tourne autour de la nouvelle technologie, que ce soit dans le domaine de l’informatique, de l’électronique ou même de l’électricité. En d’autres termes, le High-tech est une technique susceptible d’être considérée comme étant la plus avancée à une époque donnée. Il est d’ailleurs largement utilisé par les départements marketing pour décrire les produits nouvellement sortis.

Évoluant sans cesse, le High-tech tend désormais à s’imposer comme l’avenir du monde actuel et ne cesse de se développer dans tous les secteurs économiques, particulièrement en France. La présence des technologies suivantes dénote en général du High-tech :
  • La robotique ;
  • Les nanotechnologies ;
  • Les technologies de l’information ;
  • L’aérospatiale ;
  • Les biotechnologies.

 

Le High-tech dans le secteur primaire

Dans le but d’accomplir les tâches avec beaucoup plus de rapidité, d’efficacité et d’efficience, nombreuses sont les inventions qui ont vu le jour et qui ont fait ainsi du secteur primaire un secteur particulièrement prometteur et révolutionnaire.

Dans le domaine de l’agriculture, les robots pourront désormais remplacer partiellement ou parfois même complètement les agriculteurs pour effectuer des activités nécessitant beaucoup d’énergie. La recherche de la perfection a conduit à l’amélioration continue de ces robots qui montrent de plus en plus leurs efficacités. La pénibilité du travail dans ce domaine est ainsi considérablement réduite, et l’agriculteur y gagne un temps plutôt considérable.

Il est aujourd’hui aisé d’apprécier les merveilles des drones qui peuvent désormais repérer avec une précision extrême les zones fertiles ainsi que les zones présentant des états de carences. On note également des systèmes encore plus avancés qui peuvent recommander à l’agriculteur, voire déclencher eux-mêmes par interconnexion avec des robots ou des programmes de guidage automatique les activités qui doivent se succéder pour un meilleur rendement. Les logiciels de pilotage automatique de tracteurs se font également développer de nos jours avec des soins plus ou moins fins au niveau de l’ergonomie.

De plus, les techniques de la génétique quant à elles continuent de booster les OGM (Organismes génétiquement modifiés) qui se rendent utiles aussi bien dans le domaine de l’agriculture que dans l’élevage. Parlant de l’élevage, on note l’utilisation courante des robots de traite et aussi de nombreux systèmes dotés d’un détecteur de chaleur chez les éleveurs de bovins. Le monde de l’élevage de volaille en France jouit de nos jours des boitiers de régulation, des pesons automatiques et bien d’autres outils.

Mais, par-dessus tout, le secteur primaire est de loin le seul secteur à jouir de l’avancée technologique.

Le High-tech dans le secteur secondaire

Quand on parle de technologie de pointe, non seulement l’industrie en est bénéficiaire, mais elle apparait également comme étant la source qui la met au service des autres domaines d’activités. Pour en avoir une idée nette, il suffit de réaliser tout simplement que presque tous les outils high-tech dont jouissent les activités du secteur primaire comme les tracteurs à pilotage automatique, les drones et bien d’autres proviennent tous de l’industrie. On peut donc sans doute arriver à la conclusion que pour produire de telle performance, la technologie de base doit également être l’une des plus avancées ou presque. D’une manière ou d’une autre, les preuves se tiennent juste à nos yeux. L’évolution de l’intelligence artificielle a révolutionné le monde de ce secteur, et l’on assiste à de nombreux robots aussi efficaces physiquement que logiquement. Les tâches répétitives se voient désormais occupées par des systèmes d’automatisme performants et même capables parfois de décider de quand se démarrer et de quand s’arrêter.

D’autre part, en France, l’impression 3D décolle peu à peu et s’offrira à coup sûr une place importante dans l’industrie du pays. De plus en plus de gens s’y intéressent, et nombreux sont ceux qui louent ses merveilles. Il faut dire que construire des murs par exemple avec juste un système électronique informatisé, c’est un grand pas vers l’avenir que nous promettent les technologies de pointe. De plus, nous sommes aujourd’hui à une époque où la nanotechnologie s’est montrée utile à de nombreuses reprises, et des startups ne cessent de se créer chaque année dans ce sens. Cette nouvelle technologie se développe beaucoup plus dans le domaine de la santé.

Par ailleurs, les dernières sorties des automobiles reviennent montrer encore une fois le développement du High-tech dans le secteur secondaire de la France. De plus en plus puissantes, elles sont désormais équipées d’intéressants programmes informatiques soutenus par des matériels électroniques de précision. Même si la plupart des véhicules dotés de pilotage automatique sont encore en test à nos jours, ils sont tout de même réels, et tout ceci grâce à l’avancée de l’intelligence artificielle. Sans compter les performances actuelles des ordinateurs, des smartphones, des téléviseurs, etc., le secteur industriel jouit pleinement de l’avancée technologique en France.

Le High-tech dans le secteur tertiaire

Dans le secteur tertiaire, la technologie de pointe s’est répandue dans tous les domaines d’activités. Que ce soit pour la communication, le transport ou la gestion, on rencontre des applications exploitant au mieux les performances des matériels. Les commerçants se tournent de plus en plus vers le e-commerce qui peut désormais se servir à fond de la localisation GPS. Ceci est encouragé essentiellement par la facilité qu’il offre et le développement des systèmes de paiements en ligne relativement moins couteux et sécurisés. La haute définition sur écran géant bat son plein lors des présentations, et on note aussi des systèmes de traduction de langues relativement précis.

Dans le domaine du transport, les TGV ont remplacé les vieux trains à vapeur et vont désormais rouler en moyenne à une vitesse de 320 km/h. Les camions sont dotés de traceurs GPS pour envoyer leurs positions à chaque instant de leurs trajets. Il faut dire que dans ce secteur, les objets connectés sont beaucoup plus importants. L’internet offre maintenant un bon débit et une couverture assez large, surtout avec l’avènement des connexions mobiles 4 G ou LTE. Ceci n’a fait qu’encourager le développement d’applications de plus en plus complexes et performantes.

En conclusion…

En définitive, nous sommes en pleine explosion de la haute technologie qui tend à se développer dans tous les secteurs d’activités économiques en France. Que ce soit dans le secteur primaire, secondaire ou tertiaire, la révolution s’annonce imposante, et l’on peut oser croire qu’à partir d’un certain moment, le High-tech qui n’est encore aujourd’hui qu’un plus à la faible technologie pourra apparaitre comme une norme incontournable.

Pierre

Ingénieur en agronomie, j'ai longtemps hésité à faire carrière dans le journalisme avant de lancer ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close